11.03.2019

Festival de traduction « aller-retour » : quand les amateurs de litté-rature se rencontrent à Olten

Venus de toute la Suisse, des amateurs de littérature et de traduction s’étaient donné rendez-vous samedi au centre culturel Schützi d’Olten pour la première édition du fes-tival « aller-retour ». Organisé par la Fondation ch pour la collaboration confédérale, le festival entend promouvoir la compréhension linguistique et la cohésion nationale.

La première édition du festival de traduction et de littérature « aller-retour » s’est déroulée samedi 9 mars au centre culturel Schützi d’Olten. L’occasion pour les visiteurs venus des quatre coins du pays de découvrir la pluralité linguistique de la littérature suisse et les multiples facettes du métier de traducteur. Au programme également, une visite de la ville et un concert de musique du monde.

Un festival qui a débuté dans le train

Le festival a commencé dès le voyage en train. Ainsi, Guy Krneta a proposé dans l’Intercity au départ de Bâle une lecture de son nouveau roman en dialecte Entre nous. Les voyageurs montés à Berne étaient accompagnés de la traductrice Yla Margrit von Dach, qui leur a parlé de son travail.

Des performances insolites

« aller-retour » a séduit par les tables rondes qui ont accueilli des personnalités de renom comme Antoinette Rychner, Leo Tuor ou Pedro Lenz, mais aussi par le caractère insolite de certaines performances. Un duel de traduction a vu s’affronter Lydia Dimitrow et Christoph Roeber, duel au cours duquel ils ont présenté chacun au public une proposition de traduction argumentée en direct. Cette compétition a été l’occasion de lever le voile sur la complexité des relations entre plusieurs langues et de montrer comment les traducteurs font leur choix. Comme l’a confirmé l’auteur Leo Tuor, également traducteur, « personne ne se plonge autant dans un texte que le traducteur, même pas l’auteur ». Quinze traducteurs et auteurs avaient fait le déplacement.

Les organisateurs

« aller-retour » est organisé par la Fondation ch pour la collaboration confédérale et par ses partenaires Pro Helvetia, le Collège de traducteurs Looren et le Centre de traduction littéraire de l’Université de Lausanne. La prochaine édition est prévue en 2021.

Photos : www.chstiftung.ch/fr/aller-retour/impressions/

Contact et informations

  • Tanja Pete, cheffe de projet aller-retour, 031 320 16 25 (joignable les lundis, mardis et jeudis de 9 h à 16 h.)
  • Philipp Schori, chef du secteur Fondation ch, 031 320 30 14


La Fondation ch pour la collaboration confédérale

Créée en 1967, la Fondation ch pour la collaboration confédérale est une organisation intercantonale des 26 cantons qui encourage les liens entre les différentes communautés linguistiques, soutient la diversité des langues et cultures nationales, et défend les valeurs du fédéralisme. La Collection ch, l’un des principaux projets menés par la fondation, permet chaque année la parution de cinq à huit ouvrages d’auteurs suisses traduits dans une autre langue nationale.