30.01.2017

Pascal Broulis est le nouveau président de la Fondation ch pour la collaboration confédérale

Réuni en assemblée le 4 janvier 2017 à Interlaken, le Conseil de fondation de la Fondation ch pour la collaboration confédérale a élu Pascal Broulis, conseiller d’État du canton de Vaud, pour présider aux destinées de l’institution.

Au seuil de l’année anniversaire de la Fondation ch, Pascal Broulis, conseiller d’État
vaudois, succède à son homologue saint-gallois Benedikt Würth qui a été ces quatre
dernières années à la tête de la Fondation ch. Renforcer et faire évoluer le fédéralisme
et la cohésion nationale compteront parmi les priorités du nouveau président.
Ainsi, le rapport « Monitoring du fédéralisme 2014–2016 », qui paraîtra au premier
semestre de 2017, sera à l’ordre du jour de la cinquième Conférence nationale sur
le fédéralisme qui aura lieu à Montreux et dont l’organisation sera placée sous la
responsabilité de M. Broulis. Après avoir présidé la Conférence des gouvernements
cantonaux (CdC), la collaboration intercantonale n’a plus de secret pour Pascal
Broulis, qui entrera en fonction le 1er février 2017. Le président de la Fondation ch
est aussi à la tête du Conseil de l’Institut du fédéralisme de l’Université de Fribourg.

Le Conseil de fondation a rendu hommage au président sortant, soulignant l’engagement
sans relâche du conseiller d’État Benedikt Würth pour la défense des intérêts
de la Fondation ch pendant la phase de transition qu’a connue le domaine des
échanges et de la mobilité. Il s’est aussi distingué sur le plan du fédéralisme, avec le
nouveau concept de monitoring, la conclusion d’un contrat pilote avec l’Institut du
fédéralisme et la création du Prix du fédéralisme que la Fondation ch a déjà décerné
à trois reprises.


Contact et informations
- Pascal Broulis, conseiller d’État, tél. 021 316 20 01
- Benedikt Würth, conseiller d’État, tél. 079 639 26 60
- Sandra Maissen, directrice Fondation ch, tél. 031 320 30 00